Lancer mon entreprise en quelques semaines, c’est possible ?

– Si je lance mon activité maintenant, je commence à gagner de l’argent dans quoi… 15 jours ? 3 semaines ?

– Et donc, le Père Noël, le lapin de Pâques, tout ça, tu en es où ?

Marre des vendeurs de rêves

Je sais, il y a des tas de gens qui te promettent qu’en suivant leur formation tu vas devenir riche en quelques semaines.

Comme tu n’es pas stupide, tu sais que ce n’est pas tout à fait vrai, mais quand même… tu voudrais bien y croire.

Comme tu as envie d’y croire, tu relativises : devenir riche, peut-être pas, mais gagner ma vie… pourquoi pas ? Ce serait bien.

Ouais, c’est vrai, ce serait sympa, sauf que (après 10 ans d’entrepreneuriat et des centaines de rencontres) je peux te garantir que c’est du flan ! Pardon, comprends-moi bien, je ne dis pas que ce n’est pas possible, mais juste très peu probable. Je ne dis pas non plus que tout le monde met 2 ans pour devenir rentable, mais c’est la tape (statistiquement). D’ailleurs, d’après une enquête de l’INSEE, 25% des entreprises échouent dans les 2 premières années et seulement 50,5% subsistent après 5 ans.

Historique d’une entreprise

La vie d’une entreprise est jalonnée d’étapes successives, en commençant par la création qui, je te le donne en mil, dure en moyenne 2 ans.

La création de l’entreprise

Créer son entreprise ne signifie pas seulement créer sa raison sociale, obtenir son n° d’entreprise, loin de là, mais il s’agit d’une étape que l’on a tous envie de boucler rapidement pour « passer aux choses sérieuses ». Quelle erreur !

Toujours d’après l’INSEE, 45 % des échecs proviendraient de carences commerciales : problèmes de positionnement, de débouché, ou insuffisance d’effort commercial.

Établir les bases saines de son entreprise commence par penser son positionnement, définir son client cible, proposer des produits conçus pour celui-ci et établir un branding (une marque) et permet de bâtir son entreprise sur des fondations solides. C’est sur cette étape (qui dure en moyenne 2 ans) que repose la réussite de ton projet entrepreneurial.

Le développement de l’entreprise

Sur la base des premiers retours, l’entrepreneur peut alors consolider ses acquis et retravailler ses produits. Il va développer sa relation client, affiner ses produits ou services, peut-être même revoir sa politique de prix et surtout installer son expertise dans une logique de croissance continue. L’entrepreneur a passé le cap des 2 ans, il a acquis une certaine notoriété et a développé des relations commerciales constructives, il peut aller de l’avant et développer son entreprise sereinement.

La reconnaissance

Une fois qu’il a survécu aux 5 premières années, l’entrepreneur intègre le cercle fermé des entrepreneurs à succès. Oh, je ne parle pas de ces gens qui gagnent des millions par an, mais (juste… et ce n’est pas rien !) de ceux qui ont réussi à faire perdurer leur entreprise contre vents et marées.

Là, ils ne sont plus qu’un sur deux (enfin… 1 sur 2 entrepreneurs déclarés car les statistiques de l’INSEE ne prennent pas en considération tous ceux qui ont abandonné avant même de déclarer leur activité). Le monde est petit et, s’il a bien fait son travail de branding dans les 2 premières phases (que ce soit en ligne ou en personne), l’entrepreneur a noué des contacts avec bon nombre d’opérateurs de son secteur et sa seule présence après ces années est un gage de sérieux.

Sauter les étapes

Est-ce qu’il est possible de sauter des étapes, d’aller plus vite, droit au but (gagner plein d’argent !!!) ?

À moins d’un gros coup de bol, de découvrir une innovation qui marche ou de miser un énorme paquet sur la pub (sans garantie de ROI*), il est très difficile de bien gagner sa vie avant 1 à 2 ans. Et encore, la grande majorité des entrepreneurs gagnent moins qu’un salarié moyen, même après plusieurs années.

Sauter les étapes, c’est le meilleur moyen de se planter.

Comment tenir sur la durée ?

LA question à 1 million d’euros !

Pour tenir sur la durée, tu as besoin de bien plus que de la passion (parce que, malheureusement, la passion risque de s’écraser sous la pression). Mieux vaut avoir :

  • une structure, une organisation claire (du temps et des tâches)
  • des objectifs SMARTs, toujours sous les yeux
  • un réseau de personnes fiables et favorables au développement de ton activité
  • du recul sur tes prestations et tes réalisations
  • un caractère bien trempé (on ne lâche rien !)

Je ne peux rien pour ce dernier point (encore que…), mais je peux t’aider pour tous les autres grâce au programme Réalise ton Potentiel que je viens de lancer. Découvre-le en cliquant ici.

Ne perds pas un instant. Le prélancement s’achève le 6 juillet à 8h du matin et le programme ferme ses portes le 31 juillet.

*ROI = Retour sur investissement (Return On Investment)

Laisser un commentaire

Fermer le menu