Sinon, les bonnes résolutions, ça va ?

Au début d’année, on a tous et toutes tendance à vouloir prendre de bonnes résolutions (et souvent à s’imposer des tas de changements qui flirtent avec la métamorphose).

On y va franc, au début, on est plein de bonne volonté… et puis on se rend à l’évidence : on a visé trop haut, trop loin, trop… trop.

Comment ça, pas toi ? Sérieusement ?

Portrait d’une entrepreneure

Allons, voyons voir si ça te dit quelque chose. Voici le portrait d’une entrepreneure qui fait le point sur ses bonnes résolutions après quelques semaines seulement :

Sa To-Do List n’a pas progressé d’un iota en une semaine.

Elle a un beau projet, mais ne voit pas par quel bout le prendre.

Elle a passé des journées entières à collecter des infos « utiles », à se gaver de vidéos répétitives, à lire des articles de « spécialistes » et à prendre des notes qu’il va falloir réorganiser parce que, parmi toutes ces banalités, il y a parfois des infos intéressantes.

Dans ses carnets, qu’ils soient numériques ou en papier recyclé, c’est déjà un bordel indescriptible.

Elle a passé les derniers jours à faire des plans, à définir des objectifs SMARTs (tu sais, avec des échéances et tout et tout)… avant de les reporter un à un.

Elle se sent submergée et ne parvient pas à se concentrer sur un objectif à la fois.

Trop de choses à faire ! Trop de sujets différents ! Trop de distractions ! Trop d’informations !

Elle a réussi à éviter l’indigestion d’après les fêtes, mais sa boulimie d’informations aura bientôt raison de sa santé mentale.

Et pourtant, elle a des compétences, de solides compétences. Le pire, c’est quand elle est confrontée à toutes les conneries que certains débitent… et ils se disent pourtant experts ! Elle, si elle parvenait à mettre de l’ordre dans sa tête, à se discipliner, à oser, elle sait qu’elle pourrait proposer quelque chose de tellement mieux ! Quelque chose qui ait du sens. Pas ce genre d’arnaques à touristes enrobées dans un beau papier marketing qui met des étoiles plein les yeux.

Dis-moi, cette entrepreneure, elle ne te dit vraiment rien ?

Moi, je t’avoue que si je la connais si bien, c’est parce que je l’ai côtoyée des années. Pendant près de 10 ans, j’ai répété cette routine de début d’année, inlassablement. Heureusement, je suis toujours parvenue à me discipliner, mais je t’avoue qu’il m’est déjà arrivé de reporter des projets qui me tenaient à cœur sur 3 à 4 ans !

Ouaip, autant que ça !

Et c’est grave, docteur ?

Ben, disons que ça te ralentit, ça te met la tête à l’envers et ça n’aide pas à développer une image de soi hyper positive. Ceci mis à part, non, ce n’est pas si grave, en fait ! 😅

Blague à part, je sais que certaines personnes ont beaucoup (mais vraiment BEAUCOUP) de mal à se discipliner par elles-mêmes… et, généralement, ce ne sont pas les personnes les moins intéressantes et les moins compétentes !

Ça, c’est quelque chose qui me met en rogne. Tout ce potentiel gâché par manque de structure (de volonté diront certains, mais ils ont tort !), à cause d’une nécessité de perfection et d’un manque de confiance en soi carrément déraisonnable. Tout ça pour laisser sa place à des personnes bien moins compétentes, consciencieuses, sérieuses (j’en passe et des meilleures).

Moi, je me soigne. Et toi ?

Il y a un peu plus d’un an, j’ai enfin décidé de vraiment prendre ma place et d’arrêter de raser les murs. C’est la première étape.pour oser mener à bien ses projets. Du coup, aujourd’hui, je parle de ce que je fais et je n’ai pas peur de dire que c’est du sérieux, que j’apporte de réelles solutions, que je fais dans le concret et le réaliste. Je n’essaie pas de mener les gens en bateau en jouant sur leurs peurs ou sur l’urgence, la peur de manquer une de ces fameuses « opportunités en or », …

Non, moi, je fais tout l’inverse. Je cherche des solutions, je les mets en pratique et je veux aider, VRAIMENT ! Parce que je SAIS de quoi je parle, parce que je l’ai vécu et parce que je reste vigilante, pour éviter de resombrer dans mes travers. Je sais que ce n’est pas facile et je sais aussi que je peux aider !

Le traitement de base

Généralement, les gentil·le·s spécialistes vont te donner un traitement à base de doux rêves, espoirs et désillusions… la pilule est amère.

C’est le traitement habituel, basique, commun. Sauf que tu es TOUT sauf quelqu’un de commun !

Et c’est là que j’entre en scène.

Un traitement de cheval

De zèbre, en l’occurrence 😉🦓.

Alors, en vrai, en quoi ce que je te propose est-il différent ?

En TOUT !

  • On te propose des solutions rapides. Je t’invite à travailler une année entière sur ton entreprise. En même temps, il faut compter en moyenne 2 ans pour qu’une entreprise devienne retable. Du coup, tu vas gagner un an !
  • On te promet une vie facile. Je t’annonce qu’il va falloir te remonter les manches, parce qu’on n’a rien sans rien ! Sérieusement, tu crois vraiment que l’Univers va t’apporter des bonbons si tu y penses assez fort ? Moi pas !
  • On te noie sous les informations réchauffées, mélangées à un peu de « je viens de lire que », saupoudrées de beaucoup d’approximations. Ces infos, tu peux les trouver toute seule. Moi, je fais le ménage. Je vire les encombrants et je passe l’aspi. Tu as besoin d’y voir plus clair, de mettre de l’ordre et d’avancer de façon structurée.
  • On n’a aucune formation et parfois même aucune expérience, mais on va t’apprendre à gérer ton business. Non, sans rire ! Je suis une pédagogue et une entrepreneure (depuis plus de 10 ans). Je sais de quoi je parle et comment te l’enseigner.
  • On aligne 2h de vidéos pour exprimer une idée et 5 très jolies pages en couleur pour 3 questions. Je boucle ça en 10 min et 1/4 de page. Toutes les deux, on sait que tu n’as pas de temps à perdre, que les cartouches d’encre ne sont pas données et que l’écologie se niche dans les détails. Par contre, c’est clair, je rédige des taaaaaas de pages de synthèse et d’exercices (pratiques !). Ça, c’est le côté pédagogue.
  • On te fait plein de promesses, on aligne les témoignages de copines qui ont testé et approuvé (ou qui sont vendent le produit en affiliation sans l’avoir jamais vu). De mon côté, je te propose un deal : et si tu te faisais une idée par toi-même. Tu testes Réalise ton Potentiel gratuitement et sans engagement et après, ben… après, c’est à toi de voir.

Wait… What ?

Oui, tu as bien lu. « Tu testes Réalise ton Potentiel gratuitement et sans engagement » ! C’était simple, il te suffisait de trouver l’un des boutons qui t’invitaient à le faire sur la page de vente de ma formation. (Désolée, tu arrives trop tard c’est fini ! Mais bon, je t’explique quand même, histoire de retourner le couteau dans la plaie… ou que tu comprennes ma façon de travailler)

Donc, tu cliquais sur le gros bouton, tu te retrouvais sur la page de commande, tu continuais (sans même avoir besoin de laisser tes coordonnées bancaires), tu recevais ton identifiant et ton mot de passe. Tu te rendais sur ma super-plate-forme-de-formation-de-la-mort-qui-tue. Tu prenais le temps qu’il te fallait pour tester le module 1 (eh non, il n’y a pas de limite de temps, sauf si tu voulais profiter de l’accompagnement gratuit, ça, c’est jusqu’au 12 février 2021 ! Pour un accompagnement de groupe, tu comprendras que tout le monde doit avancer au même rythme). Tu te serait rendu compte que ton investissement aurait largement récupéré en quelques semaines et facilement triplé en quelques mois OU tu te serais dit que ça ne te correspondait pas et tu aurais arrêté à la fin du premier module. Sans rancune. (Sauf que là, c’est fini ! Désolée!)

Une formation gratuite ?!

Soyons clairs, je ne t’offrais pas TOUTE la formation, mais je t’offrais le premier module. Comme ça, tu pouvais essayer, voir si ça te plaisait, et surtout créer ton entreprise sur une base saine (ou assainir les bases d’un projet déjà en place).

Dans les faits, le premier module de Réalise ton Potentiel (comme chaque module, en réalité) est une formation en soi : un thème, plusieurs leçons, des synthèses, des exercices à appliquer dans ton entreprise, des ressources complémentaires pour pousser la réflexion si tu le désires et une évaluation finale pour vérifier que tout est clair.

Cette formation « Les bases», est normalement vendue individuellement au prix de 259 euros, comme les 8 modules suivants. Les 3 derniers étant un peu plus chers… fais tes comptes.

La balle était dans ton camp… mais qui sait, je réouvrirai peut-être ce module

Voilà, tu as toutes les informations en mains. Maintenant, c’est à toi de décider.

En tout cas, si tu veux progresser de manière organisée et régulière vers ton objectif, si tu n’as pas peur de tester quelque chose de différent, si tu en as marre de laisser ta place aux autres, … tout n’est pas perdu.

Tu peux toujours me contacter pour que nous discutions ensemble de ton projet. Ça ne coûte rien !

Et puis, si ça t’intéresse, je te préviendrai lorsque le module « Les bases » sera de nouveau accessible.

Laisser un commentaire

Fermer le menu