Gagner 10 000 euros par mois sur Internet, c’est possible

Tu veux gagner de l’argent sur Internet ? Tu veux devenir riche en peu de temps et sans te fouler ? Attention, les secrets que je dévoile sont puissants !

Quel beau titre putaclic, et quelle belle introduction, non ?

Toi qui commences à me connaître, tu sais que ce n’est pas du tout ce que je te propose, loin de là.

Mais pour être totalement honnête, je dois reconnaître qu’il est réellement possible de très bien gagner sa vie sur Internet. Par contre, est-ce facile, instantané et à la portée de tout le monde ? Pas vraiment.

Pourtant, je vois passer chaque semaine au moins 2 publications qui m’expliquent que je peux devenir riche très rapidement en ne faisant rien… ou presque.

Pourquoi je déteste ces publications :

C’est simple, elles visent les publics les plus faibles.

Qui va croire à ce type de promesse ? Les personnes dans la plus grande détresse ! Elle a de gros soucis d’argent et il lui faut une solution rapide, il ne voit pas comment s’en sortir et accueille tout porteur de solution comme le messie, elle est affaiblie psychologiquement par la charge mentale, il est abruti par une vie qu’il cherche à fuir à tout prix…

Franchement, c’est ce qui me rend malade avec les vendeurs de rêves. Non seulement ils pompent le peu d’argent dont leurs victimes ont besoin, mais en plus ils les affaiblissent encore plus psychologiquement. Imagine le coup au moral et à l’estime de soi : on te donne une solution toute faite, qui a marché pour des centaines de personnes, et dont la réussite ne dépend que de toi…et que tu te plantes ! T’es vraiment très nulle. Mais, tu sais quoi ? Ce n’est pas grave, parce que tout le monde a le droit de se planter… on a une solution sur-mesure pour toi… ça va coûter un peu plus cher, mais avec un bon encadrement (qui coûte la peau des miches) tu vas y arriver !

En totale opposition avec mes valeurs

Je ne crois pas en la magie ou en l’argent facile. Je suis convaincue que l’entrepreneuriat est un excellent moyen, pour certaines personnes, d’accéder à la vie qu’elles désirent… à condition de travailler intelligemment et avec les bons outils. Je crois au partage des connaissances et mes valeurs morales n’incluent pas la réussite au détriment des autres, mais bien AVEC les autres. C’est pourquoi je développe depuis des mois sur une formule (formation et outils) qui vise à permettre concrètement à d’autres femmes de gagner de l’argent sur Internet, en les aidant à créer et à développer leur entreprise, comme je le fais depuis des années.

Pour savoir si une offre est sérieuse, je te conseille de la passer au crible des indices qui ne trompent pas.

Les indices ne trompent pas

Gagner de l’argent sur Internet, c’est un sujet qui plaît, mais si ça sent l’arnaque, que ça a le vocabulaire de l’arnaque et les arguments de l’arnaque… ben oui, c’est probablement une arnaque.

La question qui tue :

Logiquement, tu te demandes pourquoi tout le monde ne le fait pas, puisque c’est si facile.

? C’est une exclusivité, seules quelques personnes y ont accès. Tu fais partie des rares privilégiés… parce que tu es exceptionnelle et que je voulais absolument te faire profiter de cette opportunité. (Ce mot me donne des boutons)

Le vocabulaire qui fait mouche :

Justement, en parlant de mots qui donnent des boutons, il faut reconnaître que certains termes sont tellement associés à un discours de vente qu’il devient difficile de les utiliser sans a priori. Les trois mots qui me déclenchent immanquablement un rictus sont : opportunité, abondance et… spéciale dédicace pour le terme «bienveillance» qui est utilisé à tort et à travers. S’il me vient par inadvertance à l’esprit, je le vire aussi sec et le remplace par un synonyme. Ne compte pas sur moi pour l’utiliser avant qu’il ne soit passé de mode !

Ce n’est pas un hasard si certains e-mails se retrouvent directement dans ta boîte à pourriels (spams, courriels indésirables). Les clients mail (Gmail, Outlook, Thunderbird,…) attribuent un score de délivrabilité aux e-mails en fonction des mots employés. Cet article de codeur.com t’explique ça mieux que moi (à lire si tu veux éviter que la newsletter que tu envoies à tes abonnés ne soit automatiquement considérée comme un spam). Par contre, ces termes peuvent être utilisés sur les sites web et ils sont plutôt bien classés dans les recherches , ce qui me perturbe un peu, je le reconnais.

Le prix

Curieusement, ce n’est pas d’un prix élevé qu’il faut se méfier, mais d’un prix trop bas.

Avant tout, un prix inférieur aux prix du marché est un indice de piètre qualité, mais ce n’est pas tout.

Un prix bas, c’est un pied dans la porte.

Le pied dans la porte est une technique de vente qui a fait ses preuves depuis des décennies. En gros, quelqu’un sera plus enclin à accepter de faire quelque chose de contraignant s’il a déjà accepté une petite contrainte. Par conséquent : s’il achète une petite formation à 49 €, il sera plus réceptif pour une offre plus chère, et ainsi de suite jusqu’à payer parfois des sommes disproportionnées.

Les ficelles de vente, grosses comme des cordes d’amarrage :

Entendons-nous, les ficelles fondées sur l’urgence et les peurs des prospects fonctionnent, il est donc normal qu’on les utilise. Quand on produit quelque chose, il faut le vendre et quand on vend quelque chose, autant le faire bien. Si tu es dans le business, c’est pour gagner de l’argent et il n’y a rien de mal à ça. Là où ça me pose problème, c’est quand on les applique sans finesse et en prenant les gens pour des abrutis (et pourtant, ça marche…).

Tu proposes un webinaire gratuit et tu t’en sers pour vendre un produit payant. OK, c’est logique, du moment que tu tiens ta promesse et que tu m’apportes une solution.

? Si tu me dis que tu vas m’expliquer comment coudre une housse de couette, que ton webinaire m’explique à quel point c’est plus difficile à faire qu’on ne le pense et que, après 20 minutes, tu m’annonces que tu vas me montrer comment faire dans ta formation payante… Comment dire ça avec pondération ? Disons que j’ai juste envie de te les faire bouffer, tes couettes, parce que tu m’as fait perdre un temps précieux.

Tu offres une réduction pour le lancement de ton nouveau produit. OK, ça se tient.

? Ton produit n’est jamais vendu au prix plein annoncé, tu rallonges le délai ou tu répètes l’offre. Cela signifie que ton prix annoncé est gonflé et que tu me fais payer le prix plein. À ce propos, il existe une législation stricte sur les ventes promotionnelles, tout comme pour les soldes.

Tu proposes ton produit dans un webinaire ou une vidéo, c’est un excellent moyen de me présenter ton offre.

? Si ton webinaire est enregistré et que tu me fais croire que c’est du direct, là, on a un problème.

Je suis sûre que tu as, toi aussi, déjà rencontré ce genre de système D et de pratiques douteuses pour gagner de l’argent sur Internet. Qu’est-ce qui t’exaspère le plus ? Qu’est-ce qui te fait rire ? Qu’est-ce qui te donne ce petit tic nerveux au coin de l’œil ? Quels sont les mots qui réduisent toute crédibilité à néant ? Partage en commentaire, j’ai très envie de te lire.

Un dernier clin d’œil. As-tu vu la photo de la publication ? Il n’y a rien qui te choque ? ?

Photo de Jeremy Paige via Unsplash

Laisser un commentaire

Fermer le menu